Pages

samedi 3 mai 2014

Le syndrôme Frankenstein (1991) vf




Réalisé par : Larry Fessenden
Avec : Stephen Ramsey, Miriam Healy-Louie, David Van Tieghem...
Titre original :  "No telling" ou "The Frankenstein complex"
Durée : 1h28
Genre: Thriller, mystère, horreur
Note IMDB : 5,5
Qualité : Vhsrip fr







On continue l'exploration des oeuvres méconnues du cinéma bis, avec cette fois une vision éloignée du mythe de "Frankenstein". En effet, avec ce remuant "Syndrome Frankenstein", le réalisateur Larry Fessenden (à qui l'on doit plus récemment, le très bon "Last Winter" avec Ron Perlman) avait provoqué une véritable onde de choc, auprès du public et du jury, durant le "Festival d'Avoriaz 91" ou son film fut présenté en sélection officielle avec une histoire o combien éprouvante, surtout si vous ne supportez pas l'idée d'assister en partie, à des expériences scientifiques pratiquées sur différents animaux.  Biensur, je préfère rassurer les ames sensibles, aucun d'eux ne fut maltraité pendant le tournage (j'ai vérifié les échos sur le tournage et surtout l'interview de Fessenden lui même qui raconte qu'il faillit se faire attaquer en procès par une ligue de défense des animaux ! ), mais il est vrai que devant la teneur de certaines opérations, on pourrait croire que ce qu'on voit est bel et bien réel. Au delà de l'aspect malsain de certaines séquences de vivisection, "Frankenstein complex" ne tourne heureusement pas seulement autour d'un voyeurisme écoeurant sur les expériences d'un chercheur s'étant constitué un laboratoire, non loin de sa demeure, au détriment de sa femme, loin de se douter de la proportion grandissante des expériences qu'il mènent secrètement. Le film explore donc avant tout l'obsession de ce laborantin voulant percer coute que coute les mystères de la mort. Et la possibilité d'entrevoir une possible résurrection. Celui ci continue donc a se procurer des cobayes pour réussir a se prouver qu'il est sur la bonne voie, en espérant faire la plus grande découverte scientifique dans son domaine, mais à quel prix ??. Ames sensibles, je ne vous conseille pas la vision de ce film qui pourrait tout de meme vous retourner l'estomac. Cependant, j'estime que "Frankenstein complex" est un film qu'il faut prendre le temps de voir et de comprendre, à différents niveaux d'interprétation, car au final le film pose des questions essentielles comme Jusqu'ou peut on aller au nom de la science ? ou encore : "Que pourrait-on nous cacher dans une société régie par un pouvoir sournois travaillant dans l'ombre sur des choses inimaginables, et ce pour les besoins du progrès scientifique ? ". Bref, je n'en dirais pas plus, découvrez le c'est une rare curiosité n'existant à ce jour qu'en VHS, d'un sujet qu'on ne pourrait plus traiter de nos jours. 



Lien protégé reuppé le 18/8/2016
http://itsjustlinks.com/fr_FR/link/get/IXY124ypNVWu6fm 


Trailer lien youtube ci-dessous :
http://www.youtube.com/watch?v=rGOM2nA6PZU



9 commentaires:

  1. hi beurk

    cu jiond un trailler sur no telling

    No Telling Trailer

    http://www.youtube.com/watch?v=rGOM2nA6PZU

    by

    RépondreSupprimer
  2. Houuuu, ça promet. Je veux absolument découvrir ça. Même si je préfère que l'on fasse du mal à un humain (mais pas trop quand même, hein ! ) qu'à un animal,je suis curieux de voir de quoi il résulte.

    RépondreSupprimer
  3. Merci pour çà, l'affiche n'a pas l'air de rendre justice à l'oeuvre. En tt cas merci pour ton blog qui lui rend justice à bcp d'oeuvres. Merci

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. c'est gentil merci beaucoup, je fais au mieux pour satisfaire un plus grand nombre

      Supprimer
  4. Merci Atreyu pour cette curiosité, ton analyse m'a donné envie de le decouvrir. De plus j'ai replongé dans mes Mad Movies et ecran fantastique de l'epoque, et le film avait reçu des critiques assez mitigéés. Il faisait partie du festival d'Avoriaz 1992 au coté de films comme Liebestraum (que j'ai pu decouvrir grace à toi) ainsi que cette comedie romanticofantastique Truly, Madly, Deeply de Anthony Minghella que j'avais vu en Vf sur RTL9 mais que je n'ai jamais pu retrouver. Il aurait bien sa place ici.
    Merci pour tout.
    Axel

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. slt alex, pour "Truly, madly, deeply" j'y penserais a l'occasion car j'avais beaucoup apprécié cette ghost story

      Supprimer
  5. Tu as l'art de faire aimer un film avant meme son visionnage . Ca a l'air completement fou et c'est bien pour ca que c'est attrayant .
    La force de la serie b. qui compense son manque de moyens par une grande liberte de ton .

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est toujours attrayant avec Atreyu ;)

      Supprimer