Pages

samedi 12 avril 2014

Cycle Jerry Lewis : "Le Tombeur de ces dames" ' (1966) HDTV vf/vost





Réalisé par : Jerry Lewis
Avec : Jerry Lewis, Helen Traubel, Pat Stanley, George Raft, Kathleen Freeman...
Durée : 1h35
Année de sortie : 1961
Titre original : "The ladies man"
Genre : Comédie
Note IMDB : 6,4
Qualité : HDTV 1080i ( dual audio en vf et vostfr)




Quand on est aussi doué pour faire rire, on ne s'étonne pas de voir Jerry Lewis, etre passé lui meme à la réalisation. Qui de plus concerné que lui pour se mettre en scène dans ses facéties, dont certaines totalement improvisées pendant les tournages. Avec "Le tombeur de ces dames", il signe un de ses meilleurs films et s'en donnne à coeur joie dans le role principal entouré des plus belles pin-ups de l'époque ! La comédie est un art difficile, la plupart des auteurs s'accordent à dire que l'exercice d'écriture est un des plus fastidieux, car il faut toujours se mettre à la place de ceux qui vont regarder, à savoir ces chers spectateurs des salles obscures. Tout doit etre savamment millimétré pour que le rythme d'une comédie soit suffisamment attrayante a tous points de vue, situations diverses, gestes, et biensur excellence des dialogues. Ici, "Jerry Lewis" réussit pour moi tout ce qui fait la force de son talent comique et montre qu'il est aussi capable d'etre comme le titre l'indique un sacré séducteur ! bref, un savoureux numéro d'acteur dont lui seul connait le secret ! amusez vous bien...


Lien : Merci à "Vir Daucalis" pour sa participation active à ce cycle et surtout à la chance de voir ses partages en HDTV .

REUP DU 23/12/2016/  (mkv 3Go 1080i vf+vo+st)
https://www.multiup.org/download/8a3b5765eff4bc8990cfe2e0a16c70ec/Le_tombeur_de_ces_dames_HD.mkv

+les stfr :
https://www.multiup.org/download/8d21264c0cd1f783c9072f4c06050e48/Le_tombeur_de_ces_dames_HD.srt

                                                           
                                                                   

3 commentaires:

  1. Il y a du Tati , " Playtime " en particulier , dans ce Lewis .
    Cette unité de lieu et l'exploration minutieuse de toutes les pièces comme autant de sources de gags potentiels tient du grand art .
    Enumerer les scènes d'anthologie , comme celle avec le mafioso , ou le tournage bordélique de l'émission de télé me fait déja me tenir les cotes .
    Bravo et merci à toi et à Vir Daucalis pour nous donner ce bonheur .
    Quelle époque magique .

    RépondreSupprimer
  2. Sans oublier l'extraordinaire décor de la maison, d'un seul tenant et qu'on voit au milieu du studio.

    RépondreSupprimer
  3. le secret en question: son accoutumance aux amphétamines ;)))

    RépondreSupprimer