Pages

vendredi 18 septembre 2015

Vertiges (1975) vostf




Réalisé par : Mauro Bolognini
Avec : Marcello Mastroianni, Françoise Fabian, Marthe Keller, Barbara Bouchet.....
Durée : 1h37
Genre : Drame
Note Imdb : 6,7
Qualité : dvdrip vostfr






                                "LES ARCANES DE LA FOLIE"


Après un gros break de ma part, cause "Etrange Festival" je reprends donc les post peu a peu (avant le spécial mois Halloween annuel ), et je reviens donc avec un magnifique film italien, l'un des meilleurs du cinéaste "Mauro Bologini". "Vertiges" avec feu "Marcello Mastroianni" explore non seulement les arcanes de la folie mais aussi d'un pouvoir pré-établi dans une société rongée par le totalitarisme de Mussolini, ou un medecin voit donc arriver dans son unité psychiatrique isolée en Toscane, une doctoresse qui va lui donner du fil a retordre en s'opposant a ses théories sur la folie, qui pense que cette maladie se propage tel un virus. Film particulièrement cru dans l'approche, "Vertiges" fut interdit aux moins de 16 ans lors de sa sortie en salles et constitue une opposition de grand intéret dans ce qui détermine les origines complexes de la folie. 
L'idée de situer le récit au coeur de l'Italie fasciste donne un ton beaucoup plus sombre à l'ensemble, qui demeure d'une force implacable dans sa faculté à dépeindre un univers ou la propagation du mal en tant que tel fait frémir. 

Un film ultra réaliste (sur une solide partition de "Ennio Morricone") qui marque les esprits à mon sens et en fait un film majeur du cinéma dramatique transalpin, un de plus ...


Lien vo ici
Sous-titres fr



5 commentaires:

  1. Trés belle bo, merci. En attendant le 20 ;)

    RépondreSupprimer
  2. Un très bon Bolognini en cette année 75 qui ne fut pas avare en chefs d'oeuvre .
    Film très soigné , comme d'habitude chez Bolognini avec son chef opérateur attitré Ennio Guarnieri et l'autre Ennio à la musique .
    Le sujet n'est pas très confortable et le réalisateur n'élude aucun tabou et aborde frontalement les multiples névroses rencontrées ; comme souvent dans le cinéma Italien de l'époque .
    Excellent choix Atreyu .

    RépondreSupprimer
  3. Merci de nous faire redécouvrir le cinéma italien des années 70. Le résumé de ce film donne particulièrement envie.

    RépondreSupprimer
  4. merci Atreyu pour cette perle!

    RépondreSupprimer
  5. Bonjour Atreyu,

    Bolognini est sous estimé, souvent vu comme un excellent cinéaste, mais il n'est pas considéré l'égal des grands du cinéma italien, les Fellini, Antonioni, visconti, de sica et consorts. On réévalue son oeuvre actuellement et tout comme Valério Zurlini, il est en passe d'être reconnu à sa juste valeur. J'ai vu ce vertiges il y a des années, j'avais aimé, j'ai revisionné il bel antonio récemment, ce film est un chef d'oeuvre et je pèse mes mots, une véritable satire du mythe du mâle à l'italienne et une virulente critique des mœurs d'une Italie sclérosée par la morale catholique.

    Encore merci

    Anton

    RépondreSupprimer