Pages

jeudi 18 août 2016

La queue du scorpion (1971) vostf



 

Réalisé par : Sergio Martino
Avec : George Hilton, Anita Strindberg, Luigi Pistilli, Ida Galli,...
Durée : 1h35
Genre; Mystère, giallo
Note Imdb :  6;8
Qualité : Tvsatrip (vo italienne avec srtfr incrustés)







Retour à un de mes genres de prédilection, le "giallo" dont le dernier posté ici meme était l'excellent "Spasmo" si je me souviens bien. Avec "La queue du scorpion", alors que vient de sortir l'année précédente (1970) le succès que fut "L'oiseau au plumage de cristal" de Dario Argento, le "Giallo" n'a de cesse de s'étendre année après année. Même s'il ne figure parmi les plus grandes réussites du genre ("Les frissons de l'angoisse", "Torso", "La dame rouge tu a 7 fois""L'étrange vice de Mme Wardh", "Le venin de la peur"), "La coda dello scorpione" de son titre italien, réalisé par un des spécialistes en la matière "Sergio Martino" n'en demeure pas moins solide et efficace de par son scénario très subtil aux divers tiroirs à rebondissements. 
Les codes habituels du genre sont bien là, avec l'assassin vêtu de noir et ganté, l'arme blanche (ici un couteau à cran d'arrêt) , l'enquête tortueuse et le fameux "whodunit" final. Le suspense fonctionne plutot bien et l'on se plait à vouloir deviner, au regard de la police qui piétine laborieusement, la clé du mystère au suspense entretenu de fort belle manière. A chaque fois qu'on croit la solution se dévoiler, un nouvel évènement vient contrarier la résolution de l'énigme...
Côté mise en scène , "Martino" déploie des trésors d'ingéniosité dans le choix de sa facture technique, notamment sur de beaux choix de cadrages ou lors d'un plan séquence en totale plongée saisissant dans sa construction. La lumière méditerrannéenne (l'intrigue se déroule en grande partie à Athènes) est parfaitement restituée par une splendide photo aux éclairages harmonieux, de jour comme de nuit. N'oublions pas une bonne distribution, avec certains rompus à l'exercice, comme "George Hilton" ou"Anita Strindberg"

La musique tout en nuances et quelques envolées de "Bruno Nicolai" parachève de ce que je qualifierais "La queue du scorpion" comme l'une des belles réussite du genre  ! pas d'ennui ressenti en le voyant et c'est ce qui m'importe. Enfin ce n'est que mon point de vue, comme toujours...(mais pas que, les critiques presse étaient plutot bonnes sur le film )



Lien protégé ci dessous : 
http://itsjustlinks.com/fr_FR/link/get/VS1pKQVmarC4NiP 


                                                            Extrait bo Bruno Nicolaï



3 commentaires:

  1. Cool !! Merci, j'adore le Giallo (surtout ceux de Argento, je l'avoue), alors un de plus, ça ne fait jamais de mal !!

    RépondreSupprimer
  2. Vu hier soir, un film de facture classique et au final méditerranéen surprenant. Merci du partage.
    Signé GG

    RépondreSupprimer