Pages

dimanche 17 avril 2016

The lost (2006) VF





Réalisé par : Chris Sivertson
Avec : Marc Senter, Shay Astar, Alex Frost, Dee Wallace, Ed Lauter...
Durée :1h55
Genre : crime, drame, horreur
Imdb : 6,1
Qualité : dvdrip fr




Le film que je vous propose ce jour, est une véritable pépite en son genre. Sa seule diffusion en salles remonte au festival du film fantastique de  Gérardmer 2009 et ce fut pour ma part une sacrée bonne surprise quand je l'ai découvert làs bas (alors que le film fut réalisé en 2006)
Depuis, je m'étais dit qu'il fallait absolument que je le fasse découvrir d'autant plus qu'il est à ce jour difficile de le trouver à la vente. C'est pourquoi je vous propose sans plus attendre de plonger dans ce film hors norme de l'univers déviant du livre de l'auteur "Jack Ketchum" dont le film s'inspire. L'histoire est bien barrée dans le genre, le tout en partie grâce à la prestation géniale de l'acteur principal "Marc Senter" qui s'en donne à coeur joie dans le rôle d'un tueur pas comme les autres, qui va donner un nouveau sens à sa destinée. 
Réalisé par  "Chris Sivertson" dont c'est le premier film et à qui l'on doit plus récemment la co-réalisation avec "Lucky Mc Kee" du sympathique "All cheeleader dies", 'The lost" reste un tour de force dans ses intentions de vous emmener, là ou on ne s'attend pas du tout dans le déroulement de l'intrigue, qui commence donc en douceur (bien que le premier meurtre soit assez radical dans la manière cruelle de son exécution) pour peu à peu partir vers quelque chose d'audacieux et fou et ce jusqu'au mot "The end" ! 

Un film injustement oublié je pense, et qui mérite sa seconde chance sur des blogs de défenseurs de ce cinéma de genre particulier, comme je m'acharne à le faire depuis des années !


Lien vf ici



4 commentaires:

  1. Effectivement un film qui sent bon le "souffre" et l'audace , grand merci de nous le proposer ! Mazerno

    RépondreSupprimer
  2. Merci beaucoup, encore une belle découverte pour moi.

    RépondreSupprimer
  3. merci pour ce film !

    RépondreSupprimer
  4. Il nous fait une sacré crise d'ado le gars ! Marc Senter en dégénéré psychopathe et pathétique y est excellent.

    RépondreSupprimer