Pages

mercredi 6 avril 2016

Combat sans code d'honneur (1973) VOST





Réalisé par : Kinji Fukasaku
Avec :  Bunta Sugawara, Hiroki Matsukata, Kunie Tanaka...
Durée : 1h39
Genre: crime, drame, policier
Note Imdb : 7,3
Qualité : Dvdrip vostfr





Une fois n'est pas coutume, j'aime a varier les genres proposés ici. Et meme si vous connaissez mon faible pour les films italiens, le cinéma japonais des 70's fait aussi partie de celui qui m'a fait découvrir de véritables bijoux. De "Dersou Ouzala" à la saga de "Zatoïchi" en passant par certaines  oeuvres de Kenji Mizoguchi ou d'Ozu ainsi que Kurosawa, Oshima ou encore Masaki Kobayashi pour ne citer qu'eux, j'en passe tant les thématiques sont riches d'inspiration créative. 
Je ne pouvais donc pas passer à côté d'un des polars mafieux les plus percutants qu'il m'ait été donné de voir de celui que je considère comme un des plus grands de son temps, "Kinji Fukasaku" (dont je ne suis pas prêt d'oublier le dernier film "Battle royale" bien plus que le 2 que son fils avait terminé suite à son décès) 
Mais la carrière de "Fukasaku" celle qui relève du meilleur date des années 70. Je suis encore loin d'avoir tout découvert, mais sur cette période, "Combat sans code d'honneur" reste majeur dans sa saga mafieuse autoutr des yakuzas !. Au delà de toute convention, ici, la mise en scène montre d'emblée la rage du cinéaste face aux envolées quasi-lyriques d'un ballet morbide et très sanglant pour une quête de pouvoir. Flics corrompus, trahisons, massacres organisés, le monde des truands et des flics que décrit "Fukasaku" dans cette page de l'après guerre, n'est pas rose du tout. Partant d'une histoire de marché noir, la spirale destructrice qui amènera les uns et les autres aux pires exactions dénote de la vigueur d'un cinéma japonais expéditif dans sa démonstration. A noter que c'est également l'un des films fétiches de "Tarantino".

Une perle noire que je vous recommande toute affaire cessante !

Lien vost ici



3 commentaires:

  1. C'est effectivement un polar très musclé, violent à souhait... qui a eu le droit à une sortie très confidentielle en salles, sous le titre "Qui sera le Boss à Hiroshima", en version doublée. La version originale n'a bien entendu rien à voir et à privilégier. Merci pour cet excellent choix ..

    RépondreSupprimer
  2. Je ne connais pas ce film mais il m'a l'air très sympa.
    Le titre anglais me fait penser à une musique que l'on entend dans Kill Bill.
    Merci beaucoup.

    RépondreSupprimer
  3. merci, je prends !

    RépondreSupprimer