Pages

samedi 12 mars 2016

Au dessous du volcan (1984) VOST




Réalisé par : John Huston
Avec : Albert Finney, Jacqueline Bisset, Anthony Andrews, Ignacio Lopez Tarso...
Durée : 1h47
Genre : drame
Note Imdb : 7,1
Qualité : dvdrip vostfr






Parmi mon exploration du cinéma américain, j'ai toujours plaisir a rendre hommage a de grands noms du cinéma, comme je le fais pour les réalisateurs italiens. J'ai opté pour l'illustre "John Huston" dont la carrière possède l'une des filmographies les plus intéressantes de par la variété de ses films, de "L'homme qui voulut être roi" à "African Queen" ou encore "Le faucon maltais", "Moby Dick" jusqu'a son dernier "Gens de Dublin", pour ne citer qu'eux. Avec "Au-dessous du volcan" on plonge dans la noirceur de la très bonne adaptation du roman de Malcom Lowry. Tout repose en grande partie sur l'excellence de la prestation de l'acteur "Albert Finney" qui joue un consul britannique résidant au Mexique, alcoolique et cherchant un sens à sa vie dans une petite ville mexicaine ou il passe son temps a fréquenter les bars. La ou le talent de conteur et de metteur en scène de John Huston opère, c'est qu'a partir d'un récit de départ basique, on marche de plus en plus en eaux troubles, pour sentir le drame se jouer, avec les conséquences qu'il peut représenter. 
Ce qui est frappant, c'est d'abord le style du film, baignant constamment dans une atmosphère à la lisière de l'étrange et du fantastique, ( du surtout au contexte de la fête des  morts, célèbre manifestation annuelle au Mexique) le parcours de cet homme qui va se découvrir une nouvelle opportunité de pimenter sa triste vie, en jouant de ses atouts du a sa notoriété descendante, pour changer la donne sur ses réels objectifs. 
Attention ce n'est pas un polar, c'est davantage un drame psychologique qui flirte souvent avec l'indicible dans sa strututure narrative, et j'invite tout cinéphile ou pas, à vous investir dans cette histoire à part, unique en son genre, qui ne laisse pas indifférent car il porte un message fort qui prend tout son sens au mot fin.


Lien vostfr ici




2 commentaires: