Pages

lundi 27 avril 2015

Long Week-End (1978) HD 720P Dual Audio




Réalisé par : Colin Eggleston
Origine : Australie
Avec : John Hargreaves, Brihony Behets....
Durée : 1h30
Genre : fantastique
Note Imdb : 6,8
Qualité : Vhsrip fr (bonne qualité)





                                "CRIME CONTRE NATURE"


Il fut un temps ou le cinéma de genre nous apporta comme je le dis souvent, ses heures de gloire, au niveau de la créativité, de l'audace ou des parti-pris. Le cinéma fantastique australien fait partie de cette mouvance dans les années 70, avec des génies de la caméra tel que "Peter Weir", ou encore "Colin Eggleston". Ce dernier se distingue, en 1978, avec l'un des films les plus primés dans les festivals pour sa démonstration d'un fantastique suggestif, ou l'atmosphère des lieux est le point d'orgue de cette perle qu'est "Long Week-end".
 Cet excellent scénario signé "Everett de Roche", un auteur à qui l'on doit parmi les meilleurs films du genre, tel que  "Harlequin", "Razorback" (1984), "Déviation mortelle" (1981) et "Link" (1986) , s'est ici surpassé pour rédiger un récit en touts points remarquable par son parti-pris justement de réussir à instaurer une peur sournoise, invisible et implacable jusqu'au dernier plan du film, d'une force inouïe ! 
Quel est l'origine du malaise dans "Long week-end" qui poursuit ce couple en crise ? vous ne tarderez pas a le savoir rapidement. Ces derniers sont donc parti s'isoler pour passer un moment important  face a face, destiné à reconstruire leur relation parti en vrille depuis quelques temps. Sauf que la nature tout autour d'eux, observe, guette le moindre faux pas de ses envahisseurs inopinés qui ne se rendent pas compte de leurs erreurs et de ce que la faune et la flore subissent jour apres jour a cause de citadins irrespectueux de leurs actes. Tout l'intérêt reposant ici, sur le fait que le couple ne connait pas l'origine exacte des phénomènes étranges qui se produisent avec insistance depuis qu'ils sont arrivés sur cette côte magnifique en bord de mer, ou ils viennent d'établir leur campement. 
En somme, "Long week-end" est une parabole fataliste au suspense parfaitement agencé avec au final, un message terrifiant, destiné au sort de l'humanité, si elle ne fait plus attention à ce qui lui permet de vivre encore sur cette planète. 
Immense film fantastique, pour lequel j'avais gardé ma vhs d'antan, de bonne qualité et que je ne pouvais que vous conseiller de voir ou revoir. 
En espérant inlassablement année après année, un blu-ray digne de ce nom ( mais j'y crois de moins en moins) un jour prochain, en attendant que je récupere le dvd import ....

A oublier le triste remake de 2008, avec "Jim Caviezel",  (loin d'être à la hauteur de l'original), qui lui, se plante complètement dans son interprétation des faits, en transformant l'original en quelque chose d'insignifiant, avec le degré zéro niveau suspense ainsi que sur le traitement des personnages mais aussi sur les évènements censés créer la tension palpable bien plus prégnante dans le film d'Eggleston. 



MAJ : Repack HD 720p dual audio (Fourni par DJ Safe)
le 25/10/2017



7 commentaires:

  1. Navré Atreyu , Colin Eggleston n'a pas réalisé " Harlequin " : c'est un autre cinéaste Australien , Simon Wincer qui s'en est occupé , avec Brian May compositeur de la musique des " Mad Max " à la baguette .
    Comme quoi tout se recoupe au pays des kangourous .
    Le fantastique à l'Australienne avait à cette époque quelque chose de particulier et une ambiance incomparable .
    Ce film ne déroge pas à la règle et reste toujours d'actualité par son theme .
    On peut le rapprocher de " la derniere vague " de Peter Weir ou du " Walkabout" de Nicholas Roeg " par son aspect fantastique et sa vision pessimiste de la relation de l'homme avec la nature .
    Très bon choix et merci du partage .
    Je le reverrai avec plaisir .

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. En effet cher jicop, autant pour moi pour l'erreur concernant le réal de Harlequin, j'ai écrit trop vite, c'est bien Simon Wincer et j'ai rectifié cela aussitot .

      Supprimer
    2. Pas de probleme Atreyu. Je m'en suis aperçu d'autant plus que je me trompe parfois avec " Harlequin " ou " le survivant d'un monde parallele " , tous deux avec le meme acteur et ou je mélange les deux réalisateurs .
      Ca me permet de te féliciter à nouveau pour ton travail et tes choix toujours précieux .
      Je suis comme toi ; j'attends le nouvel opus de " Mad Max " avec impatience tout en regrettant que le desert Australien ne soit plus le theatre des aventures de notre heros motorisé .
      Le choix de Tom Hardy est discutable aussi tant Gibson était immense dans le role .
      J'ai vu Hardy dans certains roles et son physique parfois " bovin " peut etre limité .
      Affaire à suivre ...
      Amitiés .

      Supprimer
  2. Enorme merci pour le partage de ce film en vf! Merci beaucoup Atreyu. Je n'avais plus ce film...

    RépondreSupprimer
  3. C'est effectivement un film remarquable de l'âge d'or du cinema australien ; il me tarde de le revoir.
    Merci beaucoup !

    RépondreSupprimer
  4. Merci pour ce film et votre blog.

    RépondreSupprimer
  5. Juste un mot pour dire que je suis encore seeder de ce film en qualité dvd(?) sur T411...mais pas l'uploader par contre. En tout cas merci de faire partager tous ces films rares et peu diffusés. Mazerno.

    RépondreSupprimer