Pages

mercredi 10 décembre 2014

Mise à jour : Cria Cuervos(1976) HD 1080p Bilingue




Réalisé par : Carlos Saura
Avec : Géraldine Chaplin, Anna Torrent, Monica Randall, Conchita Perez,.. 
Durée : 1h55
Genre: Drame intimiste
Note Imdb : 8,1 
Qualité ; HD 1080p vf et version espagnole sous titrée français







                              "LE REGARD DE L'ENFANCE"


Après le superbe et noirissime giallo d'Aldo Lado, vous allez sans doute être surpris de me voir abordé un cinéma plus intimiste et cependant si magnifique de sensibilité, de finesse d'écriture et vecteur de tant d'émotions. Rares sont les films de genre espagnols que j'ai partagé sur ce blog ou d'autres (mis a part pour l'UFSF, avec l'inoubliable "Esprit de la ruche") , et en ce qui concerne celui d'aujourd'hui, impossible de passer à côté de ce chef d'oeuvre sur l'enfance et son regard au travers de son propre univers et de celui plus en retrait du monde adulte. 
"Cria Cuervos" de Carlos Saura, est l'un des plus réussis et bouleversants sur ce thème, l'un de ceux qui m'a le plus touché dans son approche à la fois réaliste et teintée de fantastique, d'une famille ou l'on voit donc l'histoire de trois orphelines, vivant avec leur tante qui essaie tant bien que mal de préserver l'unité familiale. 
Plus fragile intérieurement que ses soeurs, la petite Anna, 9 ans (Anna Torrent déja plus qu'émouvante dan son jeu inné dans "l'Esprit de la ruche" en 1973) se réfugie parfois dans une réalité parallèle ou elle revoit sa mère qu'elle adorait plus que tout, lui apporter le souvenir magique d'une femme qui a tout fait pour le bonheur de ses enfants, au contraire d'un père qu'elle détestait pour le mépris qu'il témoignait envers son épouse et les tromperies régulières qu'il lui infligeait. Plus qu'une leçon de vie sur la vision en particulier d'Anna qui continue a préserver le souvenir de sa mère dans ses rêveries, "Cria Cuervos" est également l'apogée d'un cinéma humaniste dont la justesse de ton, à travers le caractère des différents personnages, notamment celui de la mère (formidable Géraldine Chaplin) et celui des deux soeurs d'Anna qui émeuvent au plus haut point quand au détour d'une scène clé, celles ci comprennent difficilement le fait de devoir assumer la perte d'un etre cher tel que l'image unique et chaleureuse que renvoie la figure maternelle. 
D'ailleurs, à ce sujet, l'aspect du deuil, est traitée avec beaucoup de tact, et ne montre la douleur des enfants qu'au regard de celle qui méritait au-delà de la mort, leur amour éternel, à savoir leur mère. Cette dernière disparue trop tôt de leur existence, continue a rester présente dans l'esprit des gamines, mais surtout de celui d'Anna, la seule qui la fait revivre par la force de son imagination, sans doute du fait qu'elle est la plus sensible des trois soeurs, si bien que pour Anna c'est comme si celle ci ne l'avait jamais quitté. 
Omniprésente dans ses souvenirs, on revit ces instants oniriques de bonheur avec une douceur si communicative pour le spectateur qu'on ne peut y rester indifférent. Des souvenirs parfois sombres, qui rappelle aussi combien à quel point Anna éprouvait une haine immense envers son père, en s'imaginant le punir pour la teneur de ses mauvais actes. 
On peut comprendre aisément pourquoi le film fut récompense du Grand prix du jury à Cannes et acclamé par la critique en 1976, puis finit par rencontrer un énorme succès en Espagne, mais aussi en France et dans la plupart des pays européens. En conclusion, une pure merveille cinématographique, pour ces fêtes de fin d'année, certes pas le plus gai dans le genre, mais pas le plus pessimiste non plus. 

A noter l'inoubliable chanson du film, "Porque te vas ? " donnant lieu tout simplement à une des plus belles scènes du film, par rapport à ce qu'elle traduit comme souvenirs de bonheur sur le visage expressif des enfants quand ils la chantent et la dansent en meme temps.


Nouveau HD 1080 p Bilingue vf / vo espagnole sous titrée français a venir le 6/1/12017





        Et pour le plaisir des oreilles, l'inoubliable scène et célèbre chanson du film "Porque te vas" ?




3 commentaires:

  1. A noter l'inoubliable chanson du film, "Porque te vas ? " donnant lieu tout simplement à une des plus belles scènes du film !!!!!

    Que de souvenir pour moi ! (eh oui j'ai eu une vie avant de sombrer dans la SF)
    Je vais me faire un plaisir de le revoir.

    Merci

    RépondreSupprimer
  2. On ne peut oublier le regard expressif d'Ana Torrent sur qui repose en partie le film .
    On la reverra des annees apres dans le " Tesis " d'Alejandro Amenabar .
    Film en quasi huis-clos sur l'enfance et les souvenirs , avec le franquisme en toile de fonds .
    Une oeuvre a la fois mortifere et pleine de joie .
    A voir et a revoir .

    RépondreSupprimer
  3. "Que de souvenirs " POUR NOUS!!!!!

    http://youtu.be/zBNrRvOYPkU

    La magie est plus qu'une illusion n'est ce pas?

    RépondreSupprimer