Pages

dimanche 13 juillet 2014

TÊTES VIDES CHERCHENT COFFRE PLEIN (1978) vostfr







Réalisé par : William Friedkin
Avec : Peter Falk, Peter Boyle, Warren Oates, Gena Rowlands, Paul Sorvino....
Titre original : "The Brink's job"
Durée : 1h39
Genre : Comédie policière
Note Imdb : 6,5 (http://www.imdb.com/title/tt0077275/?ref_=nm_flmg_dr_21 )
Qualité : Tv Satrip vostfr





                                             "LE CASSE DU SIECLE"


On reste dans les seventies, pour parfaire la continuité des films de juillet en valorisant le cinéma américain indépendant, o combien créatif de l'époque !  Et s''il y a bien un réalisateur dont la carrière fut souvent à contrario des standard du classicisme hollywoodien, c'est l'impétueux et brillant William Friedkin (78 ans au compteur et toujours en activité, dont le dernier en date, "Killer Joe"(2011)  m'avait bien scotché ) dont la filmographie reste et de loin la plus intéressante en termes d'identité d'écriture et de mise en scène. Friedkin est donc l'un de mes autres réalisateurs fétiches, car il n'y pas un film que j'ai vu de lui, qui n'est une conception propre à faire réfléchir que ce soit dans son aspect artistique ou son approche narrative, jusqu'au boutiste, transgressant au passage quelques tabous, et ce même dans la comédie. "Têtes vides cherchent coffre plein" l'un de ses films les plus méconnus, en est le parfait exemple. Prenant à contrepoing le film de braquage sous un angle non conventionnel, en détournant la méthodologie de la préparation (bien que le film soit tirée d'un fait divers) , pour la traiter de façon sardonique en imaginant plus ou moins l'inverse de ce qui devrait se faire.  Friedkin s'amuse avec ses héros, pour les confronter à quelque chose d'inattendu qu'ils vont concevoir avec les moyens du bord si je puis dire, en espérant que l'issue soit favorable. C'est donc sur le fil du rasoir, que cette comédie policière, non exempt de suspense, se développe intelligemment en conférant différents points de vue sur les motivations des protagonistes principaux, tout en n'oubliant pas de les rendre attachants, à travers l'amitié pour certains, qui les unit. 
Meme si ce n'est pas le plus grand film du réalisateur, il fait largement bonne figure pour ma part dans sa filmographie, en partie grâce à son casting, dont un monstrueux Peter Falk en tete d'affiche, mais également grâce au point d'orgue du film, "le braquage" qui de par sa conception et son déroulement demeure un pur plaisir de spectateur. 



Lien vo + srtfr : reporté pour cause de recherche de fichiers (en attente de reup)




5 commentaires:

  1. Si ce n'est pas de la pépite inconnue, cela !

    Bravo, et merci, Atreyu !

    RépondreSupprimer
  2. Friedkin !!!! Peter Falk !!!!.....
    Mais qu'est-ce qu'on attend ? Que j'ai plus de salive dans la bouche ?????... Mais c'est un scandale de voir ça....attendre jusqu'au 20 juillet, mais c'est monstrueux, Atreyu... tu me le payeras !!!! ;)
    En tout cas, si tu as d'autres Friedkin, n’hésite pas à nous les proposer. C'est un réalisateur que j'affectionne particulièrement, moi aussi.
    Merci pour celui-ci qui n'est vraiment pas connu et que j'ai (tu l'as compris, je crois ) hâte de découvrir

    RépondreSupprimer
  3. Je l'ai vu il y a des lustres et je le reverrai avec plaisir . C'est pas de la veine Friedkin version " police federale L.A " ou " Cruising" , mais c'est assez plaisant et le casting est sympa avec une collection de "tronches " comme Boyle ou Sorvino .

    RépondreSupprimer
  4. Le titre pourrait être la devise de pas mal de politiques et autre carriéristes^^
    Peter falk un artiste complet aux talents multiples,le moins que l'on puisse dire c'est qu'il savait s'entourer.

    http://peterfalk.com/ArtPF.htm

    RépondreSupprimer
  5. Il y a une VF chez Lecoinducinéphile :
    http://lecoinducinephile.skynetblogs.be/archive/2014/09/23/deux-tetes-vides-cherchent-coffres-pleins-the-brink-s-job-vf-8288751.html

    RépondreSupprimer