Pages

dimanche 6 juillet 2014

SATYRICON (1969) vf




Réalisé par : Federico Fellini
Avec : Martin Potter, Hiram Keller, Magali Noël, Alain Cuny, Lucia Bose, Tanya Lopert....
Durée: 2h05
Origine : Italie
Genre : Histoire, drame, fantasy
Note IMDB : 6,9 (http://www.imdb.com/title/tt0064940/?ref_=nv_sr_1 )
Qualité : Dvdrip vf ou vostfr






                                                  "GRANDEUR ET DECADENCE"


On continue dans la veine du cinéma italien, avec l'un des films les plus stylisés du grand cinéaste que fut il maestro "Fellini". Bien que ce ne soit pas son film le plus apprécié des critiques (mitigés dans l'ensemble), "Satyricon" marque une approche de la Rome antique des plus baroques, à travers le destin d'un personnage complexe, et ce sur un tempo assez posée dans la mise en scène. A la manière d'une fresque très colorée, la caractérisation volontairement appuyée de certains personnages se confond aux tourments d'un homme qui se cherche dans sa quete d'un monde meilleur ou la décadence prime sur le bien fondé des actes. Avec ce "Satyricon", visuellement splendide, "Fellini" traite à sa manière, l'antiquité romaine en baignant son film dans une spirale de plaisir intenses, ou s'entremelent beauté et provocation. Biensur on est loin de la folie et de la démesure du "Caligula" de Tinto Brass", mais la retranscription de l'époque sonne juste pour faire ressentir les parfums surannées d'une civilisation s'adonnant souvent aux pires excès dans l'idée de ne vivre que pour partager un sentiment de bien etre dans la joie et parfois, la souffrance. Une oeuvre originale et décalée dans l'ensemble, qui ne plaira pas a tout le monde, mais qui a quelque chose d'unique dans son propos. 

Réup du 14/3/16 :
Lien vf ici




4 commentaires:

  1. Film qui a du inspirer Tinto Brass dans la peinture toute personnelle de l'antiquite , melange de demesure baroque et de realisme applique .
    La quete du heros devient pretexte a un voyage , dans tous les sens du terme ,dans une atmosphere etrange .
    Je crois que Fellini avait parle de science-fiction du passe pour qualifier son film .
    On a vraiment l'impression de voyager dans une machine a remonter le temps , et en meme temps d'etre dans une dimension parallele .
    Meme la musique de Nino Rota se plie a un exercice decale .
    C'est un chef d'oeuvre , une oeuvre unique d'un maestro au sommet de son art qui plie l'univers a sa cause .
    Plongez sans hesiter

    RépondreSupprimer
  2. Bonjour
    Merci pour tous vos efforts.J'aimerais bien ,si c'est possible ,revoir ce film.Grandissime merci d'avance.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. et voila c'est réuppé sur votre demande !

      Supprimer
  3. ...et je ne saurai jamais comment vous remercier pour votre gentillesse et votre disponibilité.Grandissime merci.

    RépondreSupprimer