Pages

lundi 30 décembre 2013

Génération Kult # 3 - Cinéma " le top 10 2013"






 Au sommaire :

Un podcast exclusif de plus de 2h pour cette fin d'année avec des passionnés de cinéma de genre ! Voici donc le "Top 10 des meilleurs films sortis en 2013" avec analyses et débats autour des films cités, sans oublier un chapitre consacré aux flops et déceptions de l'année !



 Les films évoqués dans le top 10 : 

Gravity de Alfonso Cuaron
Le Hobbit 2 de Peter Jackson
The Grandmaster de Wong Kar Waï
The Conjuring de James Wan
Pacific Rim de Guillermo Del Toro
Cloud Atlas de Lana et Andy Wachowski et Tom Tykwer
Le Transperceneige de Bong Joon Ho
Star trek 2, into darkness de JJ Abrams
Mud de Jeff Nichols
Prisoners de Denis Villeneuve
Captain Philipps de Paul Greengrass
Byzantium de Neil Jordan
Shokuzaï de Kiyoshi Kurosawa
Stoker de Park Chan Wook


 Les flops évoqués :

Carrie, la revanche (remake) de Kimberly Peirce
Mortal instruments, la cité des ténèbres de Harald Zwart
Hansel et Gretel de Tommy Wirkola (pour certains)
Les Ames vagabondes de Andrew Niccol
Gi Joe 2 de Jon M. Chu
American Nightmare de James de Monaco
Fast and furious 6 de Justin Lin
Dracula 3D de Dario Argento
White house down de Roland Emmerich
Very bad trip 3 de Todd Phillipps


 Les déceptions :

World War Z de Marc Forster (pour certains)
Elysium de Neil Blomkamp
Lone Ranger de Gore Verbinski (pour certains)


 Bonne écoute à tous !

Atreyu


MADEMOISELLE CUISSES LONGUES ( dispo-1973)











lundi 16 décembre 2013

Génération Kult #2 Cinéma ( Ray Harryhausen et le festival du film fantastique du PIFF )




Les invités :

Alexandre Poncet ( journaliste à Mad movies, producteur et auteur de la musique du documentaire sur Ray Harryhausen)

Quentin Boutel (rédacteur ciné, jeux vidéo et bd sur le site web : freneticarts.com)

 Au sommaire :

1/ Retour sur la programmation du PIFF ( Paris International fantastic film festival qui eut lieu fin novembre )

- Les sorcières de Zugarramurdi (Alex de la Iglesia )
- Love Eternal (Brendan Muldowney )
- The Battery
- All cheerleader dies ( chris sivertson, Lucky Mc Kee )
- Animals (Marca Flores)
- Odd thomas (Stephen Sommers)
- Byzantium (Neil Jordan )
- L'opération diabolique (John Frankenheimer- réedition )
- Nuit Stephen King ( Carrie, Simetierre, Creepshow, Christine )
- L'étrange couleur des larmes de ton corps
- Wolf Creek 2 (Greg Mc Lean)

2/ Débat autour de la sortie du dvd : " Ray Harryhausen, le titan des effets spéciaux "

- Retour sur la brillante carrière de ce génie de la stop motion (procédé d'animation image par image )
- Avec le producteur et auteur de la musique de ce fabuleux documentaire : "Alexandre Poncet"

3/ Focus sur un coup de coeur ou coup de gueule :

- Carrie, le remake (coup de gueule, en salles le 4 décembre)
- Le Hobbit : la désolation de Smaug (coup de coeur, en salles le 11 décembre )
- Trailers de quelques films prévus en 2014 (Jupiter Ascending, Godzilla, Interstellar )
-  Série "Utopia" (Coup de coeur -1ère saison)
- "Dracula 3D" de D. Argento (Coup de gueule- en salles le 4 décembre)

Et en fin d'émission, jeu concours pour gagner le dvd du documentaire sur "Ray Harryhausen" et celui en bonus de "King Kong" version longue de Peter Jackson ( jeu gagné par un internaute )


 Bonne écoute à tous et merci !

Atreyu


Jonathan Livingstone le goëland (1973) VF




mardi 3 décembre 2013

La cité des femmes (1980) vf/vostfr






L'ETALON NOIR ( dispo-1979)












Réalisé par : Caroll Ballard
Avec : Kelly Reno, Mickey Rooney, Terri Garr...
Titre original : "The Black Stallion"
Musique : Carmine Coppola
Durée : 1h50
Genres : Aventures
Qualité : Dvdrip fr


Histoire :

Alors qu'il voyage en compagnie de son père, le jeune Alec Ramsey se retrouve sur un paquebot qui fait naufrage en pleine mer. Le garçon est sauvé par un bel étalon noir. Tous les deux échouent, épuisés, sur une île déserte. Alec tente d'apprivoiser le cheval et le nomme Black en raison de sa couleur. C'est le début d'une grande amitié...















C'est bientot la période de fetes, et pour faire plaisir au plus grand nombre, il faut savoir varier les plaisirs. Après le merveilleux voyage de "Jonathan Livingston, le goeland", retour au film de genre animalier et humain à la fois. L'histoire de "L'étalon noir" touche également par la beauté incandescente de ses images et par son thème universel sur l'amour des animaux. Ce joli conte qui commence au pays des mille et une nuits, traite de la naissance d'une forte amitié que va développer un petit garçon avec un magnifique étalon noir après un naufrage. Le réalisateur Caroll Ballard, très doué dans ce genre en particulier, puisqu'on lui doit également "Un homme parmi les loups" et "L'envolée sauvage" s'en sort avec beaucoup de maitrise visuelle pour faire vivre la complicité qui s'établit entre le cheval et son mentor inattendu. Ici, il faut se laisser porter par le ferveur communicative d'une sensation de bien etre, sur l'interconnexion possible entre les etres et ce quelquesoit leur nature. Un film qui reste une déclaration d'amour à tout ce que la nature peut également offrir de plus ennivrant pour vivre et ressentir surtout en tant que spectateur ce type d'aventures...




                                                           Lien


          http://www.multiup.org/download/5e2f431a04fc17866c292ed61f8e5a5a/L_n_talon_noir-dvdrip_fr.avi                               


                                                         Trailer






lundi 2 décembre 2013

Bilan du sondage



Chers bloggeuses et bloggers,



En tant qu'administrateur du blog qui existe à ce jour depuis un an et demi, nous voici donc à l'heure du bilan concernant son avenir proche, et j'avoue etre très content des résultats généraux, soit plus de 90 % de personnes qui souhaitent voir "Les chroniques d'Atreyu" continuer l'année prochaine. Dans un premier temps, je tiens à tous vous remercier pour votre enthousiasme à travers ce sondage biensur et vos commentaires sur les films ( peu à peu, nettement plus réguliers qu'au début du lancement du blog mais c'est normal il faut du temps ), quant à mes choix de varier autant que possible ce que je décide de vous faire partager, et ce meme si je le répète il n'y a pas que de la rareté ici, mais plutot un pannel immense de pépites oubliées (quelquefois onéreuse ) aujourd'hui toujours dispo ou pas ou plus dans les stock de rayons dvd, ainsi que sur les chaines satellites. Vous savez combien je suis un passionné de cinéma de genre et mon but est avant tout de satisfaire le plus grand nombre quelquesoit ma méthode pour faire valoir des oeuvres qu'on a pas toujours la possibilité de posséder en quantité et qualité. C'est donc avec un grand plaisir que suite à ce sondage plus que positif, que je vous confirme que j'accepte donc de poursuivre l'aventure jusqu'a la fin 2014, en sachant bien et je préfère etre franc avec vous dès aujourd'hui que je ne pourrais faute de temps pour raison personnelle, familiale et surtout professionnelle perdurer pour 2015 (meme s'il n'est pas impossible qu'un jour je décide si je retoruve plus de temps, de rouvriri les chroniques, qui sait on verra) . Etant donné que je préfère avoir 80 % de temps libre comme j'ai eu ces deux dernières années pour pouvoir m'y consacrer au maximum.  Sachez également que gérer "Les chroniques.." seul aux commandes, avec la mise en page, comprenant photos et  avis personnel à chaque film (alors que je poste aussi pour le plaisir du partage sur d'autres blogs)  demande un maximum de temps pour s'y investir.  Du temps que je n'aurai plus malheureusement en 2015, pour que le blog soit approvisionnée régulièrement. Sachez bien que je fais ceci avant tout par pure passion cinéphilique, et pour avoir le plaisir de lire vos commentaires de véritables passionnées. Ceci dit, je précise que grace à ce sondage, vous m'avez convaincu  de rempiler pour une année supplémentaire, avec une avalanche de films, toujours dans cette meme optique de l'originalité, de la diversité et parfois de l'audace à travers ce que je vous proposerai  pour l'année qui nous attend. Donc profitez en un maximum, pour tous ceux qui m'ont soutenu sur ce blog, et les nouveaux arrivants qui le découvriront car c'est grace à vous tous que je cultive ma passion du partage ! 


Rv donc dès janvier 2014, chers lecteurs pour 365 jours (je l'espere) de bonheur dans la vaste maison du cinéma, tous genres confondus cela va de soi  !!!!!
(vos réactions écrites ci-dessous sont évidemment les bienvenus)

Atreyu 

Cordialement

mardi 26 novembre 2013

Le jardin des délices (1967) VOST









Réalisé par : Silvano Agosti
Avec : Maurice Ronet, Ida Galli, Léa Massari, Franco Bertoni....
Durée : 1h15
Musique : Ennio Morricone
Genre : Drame, fantasmagorie
IMDB : 7 (http://www.imdb.com/title/tt0061706/?ref_=fn_al_tt_2 )
Qualité : dvdrip vostfr
Format : NB, 1.66


HISTOIRE :
Lors de sa nuit de noces, Carlo est hanté par ses souvenirs. En l'espace d'une nuit, son mariage se transforme en un tourmend sans fond....

















Le cinéma de genre italien regorge de perles oubliées et peu à peu je compte bien à travers mes chroniques lui rendre hommage ! Quoi de plus enthousiasmant que de redonner de l'importance à un cinéma transalpin plus radical et assumé sur des sujets o combien audacieux, sans concession dans leur finalité et souvent fort de contradictions. Un cinéma de genre décrié ou encensé, qui provoqua parfois de véritables scandales tel le film que je vous propose pour cette fin de mois et qui fut à jamais amputé de 26 minutes avant sa sortie, suite à sa diffusion en avant première au siège du Vatican ( au vu du sujet qui touche à la croyance religieuse) ou la plupart des hommes de foi y virent tout simplement une attaque virulente contre le clergé. Certains suggérèrent meme au réalisateur, Silvano Agosti d'arreter le cinéma dès ce premier film, ce qu'il faillit faire étant dépité par les coupes acceptées par son producteur qui se plia aux exigences du Vatican. Heureusement que le cinéaste Ingmar Bergman l'empressa après avoir été impressionné par la tonalité de son film, de ne pas abandonner sa carrière. Mon dieu, j'ai envie de dire ! mais de quoi se melent parfois ces hommes d'église dès qu'on donne une image qui va à l'encontre de leurs soi-disant saines pensées, et ceci n'engage que moi. Meme avec une censure outrancière, le film en l'état d'Agosti est une oeuvre absolument brillante et quelquepart inclassable dans sa retranscription d'un cauchemar éveillé sur les souffrances intérieures d'un homme qui au moment de sa nuit de noces, commence à sombrer dans un état second ou ses pensées vont remettre en question toute ses convictions sur l'utilité de s'unir dans l'acte du mariage à travers l'aspect religieux. Il n'existe donc aujourd'hui, aucune version non censurée de ce film mais sur les 1h15 globales,  celui ci garde tout de meme l'essentiel de son propos pour vous faire découvrir une vision sombre des conséquences parfois dramatiques d'une éducation rigoureuse autour des préceptes de la religion et de "ses conséquences parfois néfastes pour certains". Evidemment on comprend sur cette dernière phrase pourquoi ces messieurs du Vatican ont été dérangés par le thème en question ! Dommage que dans les années 60, certains cinéastes devaient se  se plier aux volontés des institutions selon le sujet traité ! no comment.... Pourtant c'est du cinéma avant tout, mais ça ils ne l'ont pas vu ! donc,  je tenais a vous faire découvrir ce film, meme censuré car il est nécessaire de voir aussi des oeuvres injustement punis retrouver de l'aura auprès d'un public de passionnés justement !


Réup sur demande

                                                                                               




mardi 19 novembre 2013

L'ANNEE DE TOUS LES DANGERS ( Dispo-1982 )











Réalisé par : Peter Weir
Avec : Mel Gibson, Sigourney Weaver, Linda Hunt...
Durée : 1h50
Titre original : "The year of living dangerously"
Musique : Vangelis
Genre : Drame, histoire
IMDB : 7  ( http://www.imdb.com/title/tt0086617/?ref_=fn_al_tt_1 )
Qualité : Dvdrip fr














Changement total de registre avec l'un des genres de films que j'affectionne particulièrement pour l'aspect de la véracité historique dans la lignée du poignant "La déchirure" de Roland Joffé. L'histoire regorge donc d'évènements importants qui ont bousculé l'actualité dans certains continents comme par exemple, l'Asie, l'Afrique ou le Moyen Orient. Retour avec ce que je considère comme l'un des plus beaux films sur le genre et en meme temps l'un des plus difficiles sur le thème qu'il traite. Le lieu, l'Indonésie au milieu des années 60 qui se trouve alors sous la coupe dictatoriale du despote nommé "Sukarno". Alors que la révolution gronde sur les mesures répressives du gouvernement en place, un journaliste joué avec conviction par Mel Gibson, se rend dans le pays pour décrocher un scoop et reçoit l'aide sur le terrain d'un photographe passe partout, formidablement incarné par l'actrice Linda Hunt travesti ici en petit homme dans ce role bouleversant de justesse. En parallèle, le  journaliste rencontre une attachée de l'ambassade britannique (Sigourney Weaver) et va vivre une histoire d'amour avec celle-ci perturbée par les dramatiques évènements d'un état sur le point d'exploser. Touchante approche du monde journalistique par le biais d'hommes risquant au jour le jour leur vie sur des conflits dangereux et imprévisibles, "L'année de tous les dangers" qui à mon sens, s'avère l'un des meilleurs films de Peter Weir dresse également sous couvert d'une fidèle reconstitution des faits historiques décrits, une vibrante réflexion sur les ravages d'un pays totalitaire qui prone tout sauf la démocratie.





                                                     Lien


       http://www.multiup.org/download/395ebf090c95e8c57be50a3ca6ae810a/L_annn_e_de_tous_les_dangers-dvdrip_fr.avi                              



                                                   Trailer